Culture

Glossaire

Besant: c'est de la forme de la pièce héraldique qu'est venu ce nom de "besant". C'est un disque saillant sculpté sur un bandeau ou un panneau.

Bouveté: se dit d'un ouvrage dont les assemblages sont réalisés par rainures et languettes. Celles-ci sont réalisées à l'aide d'un rabot à bouveter.

Cannelure: moulure creuse pratiquée longitudinalement à intervalles équidistants, sur une traverse, un montant ou des éléments décoratifs tel un vase.

Chanfreiné: se dit d'un élément dont au moins un angle est constitué d'une surface oblique obtenue notamment par rabotage.

Chantourné: se dit d'une traverse ou d'un ensemble dont la découpe n'a pas été faite de manière rectiligne.

Cives: les cives sont à l'origine des médaillons de verres ronds, plus épais à l'intérieur qu'à l'extérieur. Par extension ce mot est utilisé dans le bois, au même titre que "culs de bouteilles", pour désigner un motif décoratif rond d'épaisseur variable.

Corniche: partie composée de moulures en saillie, l'une au-dessus de l'autre et servant de couronnement à une boiserie ou un meuble.

Dormant: un dormant est par définition immobile. C'est la pièce de bois qui relie une traverse haute à une traverse basse ou intermédiaire. Il pourra, aussi être appelé montant intermédiaire.

Ecoinçon: ornement sculpté situé à l'intersection de deux plans. Il se situe donc généralement sur les angles de la corniche ou encore sur les pieds du meuble.

Elégi: diminution de l'épaisseur du bois sur une faible surface afin de mettre en évidence les parties environnantes.

Encastré: se dit d'une porte ou d'un tiroir qui entre dans l'entaille effectuée dans une pièce plus large. L'encastrement est généralement supérieur ou égal à l'épaisseur de la façade du tiroir ou de l'épaisseur de la porte.

Fronton: ornement sculpté, souvent triangulaire, qui surmonte la partie centrale de certains meubles (armoires, buffets ...)

Gabarit: modèle en vraie grandeur pour tracer, vérifier ou contrôler le profil ou les dimensions que doivent avoir certaines parties du meuble.

Marqueterie: ouvrage de bois, de métal ou d'autres matières, de diverses couleurs, appliqué sur la menuiserie par feuilles minces ou placages et qui forment divers dessins.

Montant: le montant est une pièce verticale servant de soutien à d'autres pièces. Il peut être utilisé pour désigner le pied d'un meuble (même si celui-ci fait plus de deux mètres) ou pour désigner les pièces latérales d'une porte.

Mortaise: généralement de forme ou de section rectangulaire, pratiquée dans une pièce de bois pour recevoir un tenon et réaliser ainsi un assemblage solide. L'assemblage type des bâtis des meubles se fait par tenon-mortaise.

Pilastre: pilier, le plus souvent rectangulaire ou carré, et pouvant être mouluré ou sculpté. Il désigne aussi les montants des meubles en légère saillie.

Placage: feuille de bois de faible épaisseur obtenue par sciage, tranchage ou déroulage.

Plate-bande:
moulure longue, plate et unie, qui a plus de largeur que de saillie. Elle entoure généralement les panneaux des portes et des côtés.

Rabot: le rabot a la même fonction que la varlope mais il est beaucoup plus court et n'a pas de poignée. Sa petite taille permet un maniement aisé de cet outil.

Rainure: entaille en long pratiquée dans l'épaisseur d'une pièce de bois afin de recevoir une partie saillante ménagée dans une autre pièce.

Structure Louis XIII: la structure des meubles s'inspire des formes de l'architecture et est donc assez massive. Sur les meubles béarnais, on considérera qu'un meuble est de structure Louis XIII dans la mesure où ses pieds sont faits avec des planches qui ont souvent la même épaisseur que les traverses qui s'y rattachent.

Structure Louis XIV: les planches qui servaient de pieds sont remplacées par des pieds de section carrée. Les traverses sont soit rectilignes, soit en forme de chapeau de gendarme. La corniche épouse alors la forme de la traverse supérieure ainsi que les portes attenantes.

Structure Louis XV: sur la forme, elle est identique à la structure Louis XIV mais elle est caractérisée par l'apparition de pieds sculptés, de traverses chantournées et d'une fantaisie alliant les découpes et les sculptures.

Tenon: extrémité taillée et amincie d'une pièce de bois qui vient s'emboîter de manière précise dans une mortaise pratiquée dans une autre pièce.

Varlope: sorte de gros rabot dont le bois est très long et porte une poignée en arrière du fer. Il est employé par les menuisiers pour finir, dresser et aplanir.

 

Fabrication sur mesure

par Javaloyes, Nathalie


Nathalie Javaloyes